qu'est ce que le yin yoga

Qu’est-ce que le Yin Yoga ?

Qu'est-ce que le Yin Yoga ?

Le yin yoga est le yoga du lâcher prise. Ce type de yoga est fondé sur les anciennes traditions de sagesse à savoir le yoga, l’acupuncture et le taoïsme. Il s’agit d’une pratique de yoga réparatrice qui vous ramène à vous-même.

Cette pratique vous ralentit et calme le système nerveux, tout en étant profondément stimulant pour votre corps et votre esprit.

De plus, avec le Yin Yoga, nous sommes là pour être avec ce qui est, car il s’agit d’être dans l’instant présent et de lâcher le mental.  Nous abordons les dimensions spirituelles plus profondes du yoga, avec du temps et de l’espace pour les exercices de respiration, la pleine conscience et la méditation. Car on cherche à soutenir une approche équilibrée de la santé physique et mentale.

La pratique consiste en de longues postures de relaxation au sol (généralement 3 à 5 minutes), afin de stimuler et d’équilibrer le flux de chi ou d’énergie dans les tissus conjonctifs du corps. Ainsi, nous entrons lentement dans une posture, et soumettons le corps à un étirement temporaire. Nous trouvons une posture appropriée, où le corps peut rester un moment. Alors, nous faisons moins d’efforts physiques, et restons plus longtemps.

Comment ce Yoga a vu le jour

Paul Grilley est le fondateur du Yin Yoga. Cet homme était très intéressé par l’anatomie humaine. Aussi, il a pratiqué avec Paulie Zink, un professeur de yoga taoïste expert afin  d’étudier les postures de base de ses enseignements. Alors, il a progressivement compris les principes de base de ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de Yin Yoga. Ensuite, Paul Grilley et sa femme Suzie ont  étudié avec le Dr Hiroshi Motoyama, l’acupuncture, le système des méridiens et les chakras.

L’anatomie, les postures au sol du yoga taoïste, les principes de l’acupuncture, le système des chakras et des méridiens, ont donné naissance à la pratique du Yin Yoga. Pendant un certain temps, cette pratique a été enseignée sous le nom de yoga taoïste, jusqu’à ce que Sarah Powers entre en jeu. En tant que professeur de yoga et élève dévouée de Paul Grilley, Sarah a introduit dans ses cours les postures au sol lentes et longues. Sarah l’appelait le “Yin Yoga”.

Lorsque le temps est venu et que le premier livre de Paul a été publié, ce style de yoga a officiellement reçu son nom grâce au livre “Yin Yoga : Outline of a quiet practice”. Cela ne signifie pas qu’il est récent, mais plutôt qu’il a été une partie intégrante du yoga sans avoir de nom spécifique. Lorsque l’Occident s’est détourné du yoga Yang pour inclure les postures Yin, le Yin Yoga est apparu comme une pratique à part entière ou combinée au Yang.

Quels sont les bienfaits de cette pratique?

Cette pratique stimule la santé générale et équilibre le système énergétique. Ainsi, nous stimulons la circulation dans les tissus conjonctifs en créant un étirement statique, ce qui provoque une légère compression sur les tissus, et cet état de détente profonde. Le yin yoga redistribue l’énergie vitale dans les méridiens, et lève les blocages dans le corps. Les poses longues stimulent la circulation sanguine dans les zones. 

Le Yin aide à être présent avec  à ce qui se passe dans l’instant présent. cette pratique peut aider à  être avec ce qui se présente au lieu d’aller contre. Et enfin, à accueillir le moment présent tel qu’il est et à être en paix avec nous-mêmes et avec ce qui se présente.

Avantages du yin yoga

  • Stimule la santé générale
  • Calme le système nerveux
  • Réduit le stress et l’anxiété
  • Équilibre le système énergétique
  • Améliore la souplesse
  • Améliore la mobilité des articulations
  • Équilibre les organes internes
  • Stimule la circulation sanguine 
  • Stimule les articulations et favorise la santé des os
  • Enseigne le lâcher prise
  • Aide à maintenir un flux yang dans les tissus yin.
  • Prépare le corps à la méditation

Puis-je pratiquer le Yin Yoga ?

Ce type de yoga s’adresse à un large public, car il ne demande pas d’effort particulier, et ce n’est pas une pratique sportive. Il n’y a aucune limite d’âge, de forme physique ou de souplesse. Bien sûr, ces facteurs créent une expérience différente et une approche différente. En effet, si une personne est extrêmement souple, sa pratique sera très différente d’une personne plutôt raide. Mais, ces deux personne profiteront des bienfaits de la pratique chacune à leur manière.  Les tissus conjonctifs seront stimulés chez les deux élèves, ce qui contribue à équilibrer l’énergie dans le corps et le maintient en bonne santé.

Le Yin Yoga équilibre le Yin et le Yang dans nos vies. Plus nous vieillissons (et plus le Yin est présent), plus il doit devenir une partie essentielle de notre pratique du yoga. Lorsque nous pratiquons le Yin, nous maintenons un flux Yang dans les tissus Yin, ce qui nous permet de  garder de l’élan vital et de l’entrain. Les jeunes pratiquants peuvent également tirer un grand bénéfice du Yin Yoga. Après une journée active, la pratique du Yin Yoga peut aider à rééquilibrer et à nous soutenir dans notre vie quotidienne trépidante.

Le livre "Yin Yoga" de Cécile roubaud pour approfondir mes connaissances sur cette pratique

Ce livre présente ce qu’est le Yin Yoga, des postures et pratiques possibles.

Le Yin Yoga est une discipline assez récente, elle date des années 1990.

Elle a été fondée par l’américain Paul Grilley à partir du yoga, de la médecine traditionnelle chinoise et des principes taoïstes. Ses études d’anatomie à l’université de Californie et sa rencontre avec les enseignements du maître japonais Motoyama ont aussi nourri la création de cette pratique de Yin Yoga.

 

Paul Grilley a beaucoup pratiqué les yogas dynamiques, et il ne comprenait pas pourquoi il bloquait. Il y a une idée reçue dans la pratique du yoga qui consiste à croire que si nous pratiquons beaucoup, avec rigueur, ascèse et conscience, nous réussirons un jour à faire toutes les pratiques. Or, malgré son assiduité Paul n’avançait plus dans sa pratique des asana. C’est alors qu’il a rencontré Paulie Zink, maître de Ta sheng Me ; c’est un art martial qui propose de rester longtemps dans les postures pour s’assouplir et faire circuler l’énergie dans tout le corps. Il a synthétisé toutes ses connaissances pour créer le yin yoga qui correspondait mieux à ses attentes.

 

Dans la pensée taoïste, on retrouve les notions de yin, de yang et de non-action, qui sont reprises dans le Yin Yoga.

Le yin et le yang sont représenté dans un symbole très connu, qui ouvre la voie de la compréhension du vivant.

Le Yin est l’énergie féminine, c’est la partie foncée du symbole, littéralement cela signifie le « côté ombragée de la montagne ». Cette polarité est reliée à l’hiver, au profond, à ce qui est mesurable et à l’immobilité.

Le Yang est l’énergie masculine, c’est la partie claire du symbole. Littéralement cela signifie « côté éclairé de la montagne ». C’est ce qui est non-mesurable, en surface, vers le haut, et en lien avec le mouvement et l’été.

Il n’y a pas d’absolu. C’est pour cela que dans le symbole, il y a du blanc dans la goutte noire et du noir dans la goutte blanche. C’est une complémentarité. Et ça parle aussi de changement perpétuel.

La non-action : dans le yin yoga nous relâchons profondément nos muscles et nous laissons la structure profonde de notre corps (notre squelette), s’exprimer.

Nous laissons la posture s’adapter à notre corps.

Selon la médecine traditionnelle chinoise, notre corps n’est pas seulement une enveloppe physique, mais il est composé de flux d’énergie. Quand le mental et le corps sont en harmonie, cela crée la santé.

Cette énergie qui circule s’appelle le Qi, et les canaux de circulation s’appellent les méridiens. Ainsi les pratiques de yin yoga vont agir sur les méridiens.

Les 4 règles d’or du yin yoga sont relâcher les muscles, sentir une sensation mais pas de douleur, rester immobile, et rester longtemps dans la posture.

Relâcher ses muscles : dans le yin yoga, on est passif, dans la non-action. On cherche à relâcher au maximum les muscles. Dans chaque série est indiquée la sensation, ce n’est pas un « étirement » qui sous-entend une volonté.

 

Sentir une sensation, mais pas de douleur : dans le Yin Yoga, on ne force rien, on va de palier en palier. On ne cherche pas à assouplir le corps, on a le temps, on ne force rien. Il s’agit juste de trouver la bonne position, celle dans laquelle le corps va pouvoir rester sans gêne ni douleur. Il y a 3 possibilités, une fois la posture installée :

  1. Après quelques instants, quelque chose se relâche et permet d’aller plus loin.
  2. Inversement, après une ou 2 minutes, la posture devient trop intense, dans ce cas c’est important de se repositionner pour plus de confort.
  3. Le corps se relâche et on peut rester dans la même position tout le temps de la posture.

 

Rester immobile : l’immobilité permet de poser le mental, et d’expérimenter le calme et la clairvoyance.

 

Rester longtemps : la lenteur est importante dans le Yin Yoga. Les tissus yin bougent lentement. Dans le yin Yoga, on cherche à s’adapter à la nature des tissus yin pour les renforcer et non les abîmer. Les mouvements dynamiques, mouvements Yang, sur des tissus Yin peuvent être dangereux et endommager les tissus yin. Pour cette raison, on reste longtemps dans les postures, le temps d’une posture dure en général entre 3 à 5 minutes.

 

Les yogas de type yang comme Ashtanga yoga, Vinyasa yoga vont cibler les muscles, les mouvements seront répétitifs sur des temps courts, et l’objectif sera de renforcer les muscles. Le Yin yoga va cibler les tissus profonds ou conjonctif (articulations, tendons, ligaments et fascias), les postures seront immobiles pendant un temps long (3 à 5 minutes). L’objectif sera de renforcer les articulations.

 

Les tissus yin sont très différents des tissus yang en termes d’élasticité. Les tissus yang sont situés plus en surface du corps, ils sont plus souples, les tissus yin sont plus en profondeur, ils sont plus rigides.  Ce sont des tissus qui sont constitués en partie de protéines de collagène.

 

La plupart des postures sollicitent le bas du corps et favorisent la circulation de l’énergie dans 6 méridiens : foie, vésicule biliaire, rate-pancréas, Estomac, Rein et vessie.

 

Par exemple, on travaille sur le méridien du foie, lorsqu’on ressent un étirement à l’intérieur des jambes en abduction. Principalement dans les postures suivantes : Ange, carré, cygne, enfant heureux, grenouille, lacet, libellule, papillon et ses variations.

 

Les postures en yin yoga ressemblent aux postures des autres types de yoga, mais ne portent pas le même nom, pour ne pas semer de confusion et amener des objectifs à atteindre, comme dans les postures des yogas de type yang, où il y a une recherche d’aller plus loin, d’aligner etc.

Ainsi le yin yoga ne se soucie pas de l’esthétisme de la posture ni de l’alignement, mais va privilégier le confort et la circulation, afin d’aider le corps à relâcher dans ses profondeurs et ralentir. Ce qui est très adapté dans notre monde où tout va très vite.

Yin yoga
d

Welcome to Reina

Step into a true oasis of digital beauty we devised for your new beauty center, resort or spa website.

Monday to Friday 09:00 - 20:00 hrs
Saturday 09:00 - 18:00 hrs
Sunday 09:00 - 18:00 hrs